Wheelchair tennis

En 1948, Sir Ludwig Guttmann organisa les premiers «Jeux mondiaux des chaises-roulantes et des amputés» à l’hôpital de Stoke Mandeville dans le comté de Buckinghamshire près de Londres.

A Genève, la première association pour le sport handicap a été crée le 1er août 1956 par le pasteur Hubert Grive.

Cependant le tennis en fauteuil roulant n’a vus le jour qu’en 1970 aux Etats-Unis et a été inventé par Brad Parks. Il a été importé en France dans les années 80 par Jean-Pierre Limborg et Pierre Fusade, qui structura le tennis au sein de la Fédération Handisport. Le tennis en fauteuil roulant suit les règles de la Fédération Internationale de Tennis (ITF) , les dimensions du terrain et la hauteur du filet sont les mêmes qu’au tennis traditionnel. Les règles sont les mêmes que celles du tennis pratiqué par les valides, à une exception près: les joueurs de tennis en fauteuil roulant peuvent laisser la balle rebondir deux fois avant de la renvoyer; le deuxième rebond pouvant être à l’extérieur des limites du terrain. On peut jouer au tennis en fauteuil roulant en simple, en double ou en double .

1982

6 ans après ses débuts en Amérique, le tennis en chaise roulante arrive en France puis se répand rapidement dans toute l’Europe.

1985

Fondation de la European Wheelchair Tennis Federation (EWTF) afin de gérer l’organisation des tournois sur le plan européen. C’est également cette année que le tennis en chaise roulante apparaît en Suisse Romande.

1987

Premiers entraînements en Suisse alémanique et premiers championnats suisses et interclubs. Suite à ces activités, la commission technique de tennis en fauteuil roulant (CT) a été créée et par là-même la fédération de tennis en fauteuil roulant Suisse sous l’égide de l’Association Suisse des Paraplégiques (ASP).

1988

En octobre a été crée l’IWTF (International Wheelchair Tennis Federation) comme fédération faîtière au niveau international. L’IWTF a été reconnu comme telle par l’ITF (International Tennis Federation, dont le siège est à Londres) et elle réside dans le même immeuble. Elle occupe de ce fait une position de coordination.

1991

Par chance NEC (une multinationale japonaise de l’électronique) a décidé de soutenir le tennis en fauteuil roulant par l’entremise de l’IWTF et comme sponsor du Tour.

1992

Le tennis en fauteuil roulant devient un sport olympique officiel. Durant ces années,  plusieurs fédérations nationales de tennis en fauteuil roulant sont fondées et font parfois partie intégrante des fédérations nationales de tennis. Cette intégration a contribué à l’acceptation de ce sport et à son développement. Dans certains pays, on assiste à un véritable boom national, notamment en Hollande. Des informations supplémentaires sont accessibles  en anglais sur les pages de l’ITF.

1998

L’IWTF est dissout et intégrée dans l’ITF. Celle-ci régit désormais le tennis en fauteuil roulant au niveau mondial, ce qui peut être considéré comme une nouvelle chance de développement pour le futur.